Guide pour devenir programmeur freelance

Guide pour devenir programmeur freelance

Le métier de programmeur freelance a le vent en poupe. Inconnu il y a encore quelques années, il voit de plus en plus de personnes s’y intéresser. Aujourd’hui, avec un peu d’expérience en programmation et un carnet d’adresse, vous pouvez trouver vos premières missions en freelance. Cependant, le statut de freelance nécessite un mental de fer (ce n’est pas facile d’affronter la vie professionnelle sans aucune attache institutionnelle) mais aussi des compétences prouvées. En effet, si certains clients n’ont aucun mal à confier leurs projets à des programmeurs freelances, d’autres exigent suffisamment de garanties avant de tenter l’expérience. Chez WebmasterTom, nos programmeurs sont qualifiés et se sont forgés une solide expérience au fil des années. Découvrez nos réalisations à travers notre portfolio en ligne. 

 

Programmeur freelance c’est quoi ?

Le programmeur freelance exécute différentes missions qui consistent généralement en la création de logiciels en fonction des demandes des clients. Pour réussir sa mission, il doit suivre à la lettre un cahier de charges qui lui permet de déterminer le langage de programmation à utiliser ainsi que les algorithmes. Cependant, son travail ne va pas se limiter à créer un logiciel et à le rendre. Il doit également le paramétrer et effectuer différents tests afin de s’assurer de son bon fonctionnement. Pour devenir un bon programmeur freelance, vous devez obtenir certains diplômes ou subir une formation de base pour ensuite vous améliorer en autodidacte. Toutefois, s’il souhaite être compétitif avec ce statut, il doit également développer plusieurs compétences dont les plus importantes restent la maîtrise d’un ou de plusieurs programmes informatiques, la rigueur dans le travail et le respect des délais. Chez WebmasterTom, chaque projet de création de sites vitrine ou e-commerce répond à une double exigence : qualité et fiabilité. Nos experts sont à pied d’œuvre pour vous offrir le meilleur rendu pour une meilleure crédibilité de votre présence digitale. 

programmeur freelance

C’est quoi le travail en freelance ?

Aujourd’hui très en vogue, le statut de freelance séduit particulièrement parce qu’il n’est adossé à aucune institution ou supérieur hiérarchique. Il peut être revendiqué que par une personne physique. Voici quelques exemples de professions web qui peuvent s’exercer en freelance :

  • Le métier de programmeur
  • Le développement web
  • L’UI/UX design
  • La rédaction web
  • Etc.

Une personne qui travaille en freelance est à la fois chef d’entreprise et employé. Elle doit donc s’inscrire auprès du Registre du Commerce et des Sociétés pour être en mesure d’éditer des factures et de les faire parvenir aux clients. Le travail en freelance a de nombreux avantages et les personnes qui exercent ce métier bénéficient généralement d’une grande liberté d’action. Elles peuvent choisir leurs clients, les projets sur lesquels elles veulent travailler, fixer librement leurs tarifs, etc. Chez WebmasterTom, nos domaines de compétences sont fixés en accord avec la demande sur le marché. Par exemple, notre service de référencement vous permet de positionner rapidement votre site internet sur les meilleurs résultats de recherche afin de booster vote popularité. 

 

Comment devenir programmeur freelance ?

Avec aux nombreuses perspectives d’avenir du programmeur freelance, ce métier connaît un réel engouement et beaucoup de professionnels du digital n’hésitent plus à l’opter pour leur reconversion. Cependant, le métier de programmeur freelance n’est pas à la portée de tous. En effet, le statut de freelance signifie que vous allez composer avec une forte concurrence. Pour réussir, il faut impérativement aimer l’informatique et tout ce qui y touche. 

Le métier de programmeur freelance ne possède pas de réglementations comme c’est le cas avec d’autres professions. Il n’est donc pas nécessaire de présenter des diplômes pour obtenir des missions ou la confiance des clients. Toutefois, cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas leur importance. Même si les autodidactes s’en sortent très bien, de nombreux programmeurs freelance possèdent une Licence professionnelle et/ou un Bac+ 5 dans des filières informatiques.

 

Comment devenir développeur sans diplôme ?

Travailler comme développeur web c’est concevoir des applications mobiles, des sites internet, des logiciels, etc. Pour les non-initiés, cela peut paraître compliqué et difficile. Pourtant, il suffit d’avoir avant tout l’amour de l’informatique. De plus, il s’agit d’une compétence que l’on peut exercer sans diplôme, mais sous certaines conditions. Il est possible d’apprendre le métier en étant autodidacte. Cela paraît peut-être irréaliste, mais beaucoup de professionnels (souvent les meilleurs dans leurs domaines) y sont parvenus. L’essentiel, c’est d’avoir d’être rigoureux et surtout avoir envie d’apprendre. Les formations en ligne sont également des outils précieux pour devenir développeur sans diplôme dans un délai raisonnable. 

 

Comment trouver clients freelance ?

Pour les programmeurs débutants, trouver des clients en freelance peut parfois s’avérer difficile. En général, les freelances préparent leur portfolio, créent leur site et créent de comptes professionnels sur presque tous les réseaux sociaux. Puis, ils attendent des clients. Laissez-vous dire que cette stratégie ne fonctionne pas toujours. 

Il existe aujourd’hui plusieurs alternatives pour trouver rapidement des clients. Dans un premier temps, le programmeur peut se rendre sur des plateformes de freelance et recueillir quelques références. Celles-ci doivent évidemment être en rapport avec son domaine d’activité. L’objectif ici n’est pas de postuler directement auprès de ces entreprises, mais plutôt d’essayer de comprendre les critères de sélection, les compétences attendues, etc. Toutes ces informations seront plus tard utiles pour postuler sur des projets.

 

Programmeur freelance : quels critères pour fixer son TJM  (tarif journalier moyen)?

Fixer ses tarifs en tant que programmeur freelance n’est jamais une mince affaire. En plus de cette relative crainte de perdre des clients potentiels parce que vos prix sont élevés, vous vous demandez toujours si vos compétences valent aussi cher. Dès lors, il faut prendre en compte la mode du moment, de votre profil (bien entendu), du temps de travail et des outils que vous utilisez. Quoi qu’il en soit, n’essayez pas de convertir vote ancien salaire d’employé en tarif. Cela risque de plomber votre activité naissante. 

Pour fier vos tarifs sans vous tromper, regardez plutôt les autres programmeurs qui ont :

  • Le même niveau d’ancienneté que vous
  • La même expérience et la même maîtrise 
  • ou Qui se trouvent dans votre ville ou région 

 

Quel statut pour développeur freelance ?

L’enthousiasme qu’il y a lorsqu’on souhaite se lancer comme développeur freelance peut rapidement être refroidi par le choix du statut. Après tout, loin d’être anodin, il s’agit d’un élément important et qui demande donc une grande réflexion. Si certains sont suffisamment expérimentés pour faire leur choix, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Le statut le plus indiqué pour exercer une activité en freelance tout en restant en CDI est le portage salarial. Par contre, c’est un statut qu’il faut éviter si l’objectif est de s’investir pleinement dans l’activité et générer un chiffre d’affaires important.

 

Comment se déclarer en Free-lance ?

Pour devenir un freelance, il faut se rendre au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour y faire une déclaration de début d’activité. Il faut par ailleurs rappeler que le Centre de formalités des entreprises varie en fonction de l’activité exercée en free-lance. Ainsi, les artisans en freelance s’adresseront à la chambre des métiers de l’artisanat, tandis que les indépendants exerçant une activité commerciale se tourneront vers la chambre de commerce et de l’industrie.

Parmi les pièces qui doivent figurer dans le dossier de déclaration, il y a :

  • Le formulaire P0 micro-entrepreneur
  • La copie de la pièce d’identité

Par ailleurs, un freelance qui exerce pleinement son activité est soumis aux mêmes obligations que les entreprises en ce qui concerne la déclaration de leurs recettes. Toutefois, les freelances ne suivent pas le même cheminement que les micro-entrepreneurs. En effet, ils doivent plutôt procéder à une déclaration personnelle d’impôts par rapport à une année civile.

 

Quel est le meilleur statut pour travailler en indépendant ?

Le statut juridique du travailleur indépendant est d’une importance capitale, quel que soit le domaine d’activité. En effet, c’est lui qui pose les bases de l’activité. Par conséquent, le statut juridique est un élément qui ne doit pas être pris à la légère. Il faut au contraire prendre tout le temps nécessaire afin de ne pas faire un mauvais choix.

Parmi les meilleurs statuts pour travailler en indépendant, on retrouve :

  • L’EIRL
  • La micro-entreprise
  • L’EURL
  • Le portage salarial
  • La SASU

Autant qu’ils sont, ces statuts ont tous des avantages pour le travailleur indépendant. Pour choisir, il faut toutefois prendre en compte les objectifs de carrière. Par exemple, les salariés qui souhaitent exercer en parallèle une activité avec le statut d’indépendant peuvent choisir le portage salarial. C’est un statut où les formalités administratives ne sont pas nombreuses. En fonction des revenus à percevoir annuellement, le statut de micro-entrepreneur peut aussi être avantageux. 

 

Développeur freelance tarif

Le développeur freelance est libre de fixer ses tarifs. Toutefois, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’est pas toujours aisé de déterminer ses tarifs et de les faire accepter par les clients. Généralement, les développeurs freelances utilisent le taux horaire ou le taux journalier pour définir le tarif. Cependant, aucune de ces méthodes n’est meilleure que l’autre. Il faut donc prendre en compte le type de missions, les difficultés, les imprévus, etc. Le développeur freelance établit donc ses tarifs à partir de son monde de fonctionnement, des missions ou des projets, etc. Pour votre projet de création de site internet, demandez un devis sans engagement et bénéficiez des meilleurs tarifs sur le marché. 

 

Experts en création de sites, marketplaces, applications et Saas !

Planifiez votre rendez-vous avec notre fondateur Tom

Envoyez-nous un message

Réponse très rapide (en moyenne 2 heures)

Un projet de site web, d'application ou de référencement ?

POURQUOI NOUS CHOISIR ?

Une équipe de passionés prête à tout pour que votre projet soit une belle réussite. Vous aurez un seul interlocuteur, disponible et à votre écoute.

RÉACTIVITÉ ET DISPONIBILITÉ

Pour que notre collaboration soit efficace, nous restons disponible tout au long des phases de réalisation du projet.

Articles récents